Surprenante Clermont-Ferrand

Actualités et conseils pour votre carrière en Auvergne | Rhône-Alpes
Territoires
Publié le mardi 09 août 2016
Clermont_ferrand_v_m

Envie d’une vie proche de la nature, tout en bénéficiant des atouts et du dynamisme d’une grande ville ? Clermont-Ferrand est faite pour vous ! TIC, industrie, santé… toutes les carrières sont possibles. Par Rozenn Gourvennec

Photo © Amadeus

 

Clermont-Ferrand, une ville grise et austère ? C’est mal la connaître. Si la capitale auvergnate a longtemps souffert de clichés dévalorisants, la tendance commence à s’inverser. Preuve en est, le guide touristique Lonely Planet classe cette année l’Auvergne, « joyau méconnu», à la sixième place des régions à découvrir dans le monde. Cadre de vie, prix de l’immobilier, sécurité, offre de soins et éducation de qualité font que Clermont-Ferrand devance parfois Nice ou Marseille. Avec un prix moyen de l’immobilier sous la barre des 2000 euros le mètre carré, l’agglomération clermontoise est en effet parmi les moins chères des grandes villes de France. L’Auvergne est la deuxième région la plus sûre du pays, avec un taux de criminalité de 3,45 % contre une moyenne nationale de 5,83 %, et le temps moyen de trajet domicile-travail est de 21 minutes dans la préfecture du Puy-de-Dôme.

Des valeurs à défendre

Longtemps restée discrète, la région met désormais tout en oeuvre pour gagner en attractivité et reconnaissance. C’est ainsi qu’a été créée, en 2011, l’association Auvergne Nouveau Monde, qui réunit les forces vives régionales pour mener des actions collectives de promotion territoriale. «Je dis souvent “En Auvergne, c’est parce que rien n’a changé que ça change tout”, sourit Jean Pinard, délégué général d’Auvergne Nouveau Monde. C’est une région qui a mieux résisté à la crise que l’ensemble de la France, car elle a su garder ses valeurs. Ce n’est pas une région d’excès. Les notions de bon sens, d’équilibre, de transmission aux générations suivantes restent prédominantes en Auvergne, et c’est ce qui fait sa force. La fusion avec Rhône- Alpes a fait naître une prise de conscience de ces valeurs chez les Auvergnats. Ils ont envie de défendre leur région, qui est dotée de vrais atouts. »

Des secteurs d’emplois diversifiés

Outre ses deux universités et ses six grandes écoles, le Grand Clermont dispose d’un pôle santé de qualité, de transports en commun développés (tram, bus, cars régionaux, train), d’un aéroport, de seize grands équipements sportifs (stades, gymnase, piscines,…), d’un Zénith et d’une grande halle. Nichée dans un écrin de verdure, la ville se situe à une heure des stations de ski et à un quart d’heure d’activités de pleine nature : randonnée, VTT, parapente, montgolfière… «C’est une ville dans la nature, qui permet de vivre de nombreux temps forts en une seule journée : le ski le matin, les bains chauds à midi, un match de rugby l’après-midi et un concert le soir, poursuit Jean Pinard. Peu de métropoles peuvent s’en vanter !»

Le premier bassin d’emplois auvergnat compte pas moins de 20 000 PME et de grandes entreprises leaders comme Michelin, Limagrain, Volvic, MSD-Chibret. Innovants et diversifiés, les secteurs d’activités regroupent l’aéronautique, les TIC, la plasturgie, l’agro-alimentaire, la biochimie… Autant d’opportunités de carrière dans une région attractive.

Le caoutchouc, c’est fantastique

Avec près de 18 000 salariés, l’industrie du caoutchouc est dix fois plus présente en Auvergne que dans le reste de la France. Plus de 80% des salariés de ce secteur travaillent pour le groupe Michelin (9 000 salariés), malgré la présence d’un tissu de PME aux activités variées (Dunlop, Trelleborg Industrie, SODG, Seia, etc.). Si les effectifs ont chuté depuis 2000 dans ce secteur, les activités de recherche et de développement se maintiennent. La région compte ainsi un grand nombre de cadres en R&D: 42% des chercheurs travaillant dans le caoutchouc en France sont situés en Auvergne. Des besoins en cadres se font également sentir en production, dans les services techniques et dans le commercial. (Etude APEC 2014).

L’aéronautique, un secteur porteur

Cinquième région aéronautique française, avec une centaine d’entreprises qui emploient environ 13 000 personnes, l’Auvergne encourage le développement de cette filière porteuse grâce notamment à l’Aérocampus, ouvert en septembre 2014. La majorité des sociétés (34%) se situe dans le secteur de la production de métaux (Constellium, Aubert & Duval…), tandis que d’autres sont liées à la construction aéronautique (Rexxia), au travail des métaux (Mecauv), à l’outillage (Cadlum) et à la maintenance aéronautique (AIA, Hop ! Régional). Certains métiers sont particulièrement difficiles à pouvoir: soudeurs aéronautiques, câbleurs, ajusteursmonteurs, techniciens qualité, programmateurs informateurs. Des offres New Deal viennent d’être créées dans ce secteur.

Interview

Gérard Lombardi
chargé de mission marketing territorial emploi à l'Agence des territoires d'Auvergne

L'offre NewDeal encourage les entreprises dans leurs recrutements

En quoi consiste le dispositif NewDeal mis en place en 2012 ?

Gérard Lombardi Il s'agit d'un dispositif d'accueil destiné à attirer en Auvergne les salariés situés à plus de 70 km de l'offre New Deal. Certaines offres d'emploi sont en effet difficiles à pourvoir, c'est pourquoi nous proposons aux candidats le remboursement de trois mois de loyer, à raison de 500 euros par mois. Cela leur permet de tester à la fois le métier et la région, et de couvrir les frais de double résidence pendant la période d'essai.

Quels types de postes sont concernés ?

G. L. Ce sont soit des postes banals dans une localisation peu recherchée soit des postes plus pointus, comme développeur net ou java, mécanicien hydraulicien, chaudronnier, nutritionniste enzyme volaille, chef électricien international…

Quel en est le résultat jusqu'à présent ?

G. L. Très positif ! Les entreprises sont encouragées dans leurs recrutements et les Auvergnats d'adoption restent dans la région. Ils sont séduits.

Retour aux autres articles

  • Twitter Cadremploi
  • Facebook Cadremploi
  • Linkedin Cadremploi